Follow:
Voyage

Canada #3 – Road trip sur la Côte Charlevoix…

Hello les voyageurs,

3ème étape de notre road trip aujourd’hui sur le blog ! On vous emmène avec nous de Québec à la Malbaie pour vous faire découvrir la Côte Charlevoix.

Il est temps de quitter la ville pour enfin découvrir le « vrai » Québec : ces paysages orangés, ces chalets si mignons, ses petites villages typiques et ces longues routes rectilignes. Mais, avant de filer sur la Côte Charlevoix, on a fait un premier stop à la Chute de Montmorency !

C’est une chute d’eau d’une hauteur de 83 mètres. 30 mètres de plus, au passage, que celles du Niagara! Située à l’embouchure de la rivière Montmorency, elle se déverse en falaise dans le fleuve Saint-Laurent. Le paysage est juste spectaculaire.

Sur la Côte Charlevoix…

Depuis Québec, il y a une bonne centaine de kilomètres qui nous séparent de la Malbaie. Alors par une belle journée ensoleillée, on a pris plaisir à longer le Fleuve Saint Laurent et à faire plusieurs haltes sur notre chemin. La route du Fleuve est l’une des routes panoramiques les plus belles d’Amérique du Nord.

Petite Rivière Saint François : Au terme d’une descente panoramique, on arrive au bord du Saint Laurent. Le ville épouse complètement les contours du fleuve. L’automne commençait à peine à pointer le bout de son nez mais ces couleurs-là, on ne s’en lasse vraiment pas !

Baie de Saint Paul : C’est le paradis des artistes ! On y trouve des musées, des galeries d’art, des boutiques d’artisanat, des créateurs de mode… Baladez vous dans la rue commerçante de la ville ainsi que sur le port. Vous trouverez de quoi régaler vos papilles et vos yeux, sans aucun problème.

Saint Joseph de la Rive : Pour atteindre cette ville ancrée entre le fleuve et la montagne, la route offre de nouveau un spectacle vertigineux. Promenez-vous le long de la Promenade des Capitaines, la vue sur le Saint Laurent est à couper le souffle. Plusieurs grandes et belles maisons témoignent encore de l’activité maritime, agricole et touristique qui a marqué la vie du village.

Saint Irénée : La route 362 nous entraîne vers une longue plage de sable fin. On se croirait presque en bord de mer. Puis, la route grimpe de nouveau vers les sommets laissant apparaitre le petit village accroché à la montagne. Le village a attiré pendant des siècles de nombreux artistes canadiens ! On ne vous explique pas vraiment pourquoi, la vue parle d’elle-même !

Pointe au Pic : Situé tout au bord du fleuve, c’est le berceau de la villégiature au Canada. Des touristes fortunés y ont même fait construire leur propre résidence estivale sur le Chemin des Falaises. Ces maisons existent toujours et elles sont toutes plus belles les unes des autres. On a pris plaisir à flâner là, le long du Saint Laurent. Emprunter l’escalier panoramique situé tout prés et vous accéderez directement à l’Hotel Fairmont, l’un des plus bel hôtel du Canada.

La Malbaie : Nous avons logé, face au Saint Laurent, chez Odile & Arnaud qui tiennent l’Auberge la Châtelaine. Si vous passez dans le coin, on vous recommande vivement cette adresse. L’accueil est au top, tout comme les chambres et la salle à manger. Quant au petit déjeuner, il est juste parfait. Tout est fait maison, frais et de saison !

Notre astuce ?! A l’Office de Tourisme de Québec, on a récupéré 3 super petits guides gratuits sur la région (Charlevoix / Saguenay – Lac – Saint Jean / Côte Nord). Une vraie mine de bonnes adresses et de bons plans. Allez y faire un tour, les hôtesses sont très gentilles et vraiment de bons conseils !

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Share on
Previous Post Next Post

Et si vous lisiez ?!

3 Comments

  • Reply Djahann

    Comme c’est beau !

    30 octobre 2017 at 7 h 49 min
    • Reply lemagalire

      C’est magique !

      30 octobre 2017 at 8 h 37 min
  • Reply Canada #4 : Sur le route de la Malbaie à Tadoussac... - Le Mag à Lire

    […] quelques étapes avant la fin de notre trip au Québec ! Direction, le nord de la Côte Charlevoix, sur la route entre la Malbaie et Tadoussac. […]

    6 novembre 2017 at 6 h 58 min
  • Leave a Reply