Follow:
    Marseille

    Jeux de piste I Qui veut pister Marseille ?

    Qui veut pister Marseille

    Hello tout le monde ! Un petit article destiné aux grands enfants, comme moi, qui adore faire des jeux de pistes géants ! On a testé  » Qui veut pister Marseille ? «  entre copains et je vous en parle de ce pas, par ici !

    Qui veut pister ? – le concept 

     » Qui veut pister ?  » est une activité d’ores et déjà super bien implantée en France dans des villes comme Paris, Lille, Lyon, Nantes, Strasbourg, Toulouse et Bordeaux. A Marseille, on peut désormais vivre aussi cette toute première expérience de pistage grandeur nature.

    Lorsque l’on m’a proposé de découvrir (ou redécouvrir) Marseille sous la forme de jeux de piste, j’ai dit bingo ! Le concept est simple. Nous sommes répartis en plusieurs équipes, il faut commence par trouver la solution à des énigmes, résoudre une enquête tout en parcourant différents quartiers. Je ne vous cache pas que l’on a vécu le truc à fond et que l’on s’est beaucoup amusé ! En plus, en résolvant ton enquête, tu gagnes un chouette cadeau !

    La participation à  » Qui veut pister Marseille ? » est de 14 € par participant ou 12 € pour les moins de 25 ans.
    Bon à savoir : il est possible de privatiser un jeu de piste sur demande. Super idée pour un anniversaire, un EVJF, une occasion particulière…

    Déroulement du jeu…

    Nous nous sommes inscrits directement en ligne. Les inscriptions peuvent se faire seul ou en groupe. Dans le cas où un participant s’inscrit tout seul (ou à deux), il aura l’opportunité de partager cette expérience avec d’autres participants.

    Le jour du départ, nous avions rendez-vous en plein coeur de la ville. Chloé, notre animatrice, nous attendait sur place pour le briefing initial. Quelle ne fut pas notre surprise lorsqu’elle nous a demandé de choisir un nom d’équipe. Dès le départ, il a fallu brainstormer ! Chloé nous a ensuite remis une mallette, constituée d’un carnet de route et de divers accessoires : loupe, lampe… Dans notre road book était également noté le numéro de téléphone de Chloé, présent en cas d’incidents (j’aurais pas aimé me perdre dans Marseille, la honte ! Sait on jamais, ça peut servir !)

    Les départs se font de manière échelonnée. Le parcours est super bien étudié. On passe par des endroits vraiment stratégiques et touristiques du centre-ville puis on est emmené a découvrir des endroits plus insolites, il faut lever les yeux, chercher autour de nous… La qualité des énigmes est top ! Au début, ça semble plutôt simple puis au fur et à mesure ça commence à se corser ! Lorsque tu dois résoudre ton enquête, tu es bien content d’être à plusieurs et non tout seul.

    Au retour, je ne vous dirais pas quelle est l’étape finale, on a une dizaine de minutes pour tenter de résoudre notre enquête. On remet ensuite notre road book à Chloé qui effectue le classement final selon les réponses aux questions, la résolution de l’enquête et le temps de parcours.

    Qui veut pister Marseille

    Qui veut pister Marseille

    Retour d’expérience…

    Inutile de vous dire que l’on a adoré et que l’on a surtout bien rigolé ! Il faut compter 2 bonnes heures pour vivre l’expérience à fond ! Etre en équipe (de 3 personnes en ce qui nous concerne), nous a permis de mettre en place différentes stratégies sur comment faire, par où passer … Ça permet de mettre bout à bout les éléments, de faire des petits récaps tout au long du parcours sur les différents indices… On a aussi pris plaisir à  (re)découvrir un quartier que l’on pensait pourtant bien connaître !

    Au coude à coude durant toute l’épreuve avec la 2ème équipe du jour, on a essayé de les semer, ils ont essayé de nous mettre sur de fausses pistes, c’est le jeu ! Bref, au final, nous n’avons pas réussi à résoudre l’enquête mais nous sommes arrivés les premiers et nous avons répondu correctement à un plus grand nombre de questions. On a donc gagné !!!

    EnregistrerEnregistrer

  • Comme une envie d’USA…

    Bonjour tout le monde, aujourd’hui, on va parler road trip, vacances & co ! L’an passé, on traversait l’Atlantique pour…

    Voyage
    / 10 avril 2018