Follow:
Le Sud

City-guide ∼ Les Baux de Provence en 1 jour…

On file au cœur du massif des Alpilles en pleine coeur de la Provence dans le joli village des Baux-de-Provence. Je vous propose quelques idées pour découvrir son histoire, son architecture médiévale, ses mystères et ses plus beaux spots, le temps d’une journée.

Ce tout petit village des Bouches-du-Rhône se transforme l’été venu en un des sites touristiques les plus fréquentés du département. Pourtant, c’est si joli et si typique que je me suis quand même frayée un petit chemin – avec ma copine Amélie – au milieu de la horde de touristes pour passer une belle journée dans les Baux.

Baux de Provence

La visite du village

Village classé « Plus Beaux Villages de France », les Baux-de-Provence sont uniques. Le charme si particulier des villages provençaux est là : petites places, terrasses ombragées, ruelles étroites…

Prenez le temps de déambuler à travers les ruelles pavées très bien conservées du village. Entre la chaleur et la foule, il vous faudra surement prendre votre courage à deux mains pour gravir petit à petit le piton rocheux qui vous amènera à un panorama à couper le souffle. Entre les vestiges de l’époque médiévale, les jolies façades ou les hôtels particuliers du XVIIè siècle, vous ne saurez plus où donner de la tête.

Les Baux-de-Provence, ce sont non moins de 22 monuments classés ! Rien que ça, oui !

[Attention, pas de voiture dans le village. Le stationnement est payant. La meilleure solution : Venir le plus tôt possible et se garer vous dès lors que vous trouverez de la place.]

Baux de Provence

Baux de Provence

Baux de Provence

Baux de Provence

Baux de Provence

Baux de Provence

Les Carrières de Lumière

Aussi, le village des Baux-de-Provence est connu et reconnu pour ses Carrières de Lumières. Il s’agit d’anciennes carrières d’où étaient extraite la pierre du midi, une roche calcaire blanche et blonde. Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, le déclin de la pierre de construction s’amorce. Du coup, les carrières finissent donc par fermer.

Dans les années 60, la carrière trouve une nouvelle fonction grâce au génie visionnaire de Jean Cocteau. Emerveillé par la beauté des lieux, il décide d’y tourner « Le Testament d’Orphée ». Les premiers spectacles audiovisuels ont lieu dans les années 1977.

C’est en 2012 que les Carrières de Lumière ouvrent avec l’exposition numérique : « Gauguin, Van Gogh, les peintres de la couleur ». Un voyage en musique dans le monde coloré de ces deux artistes, produite par Culturespaces et réalisée par Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi.

Cette année…

Cette année, les Carrières de Lumières mettent à l’honneur les oeuvres de Vincent van Gogh (1853-1890). Il peignit pendant les 10 dernières années de sa vie plus de 2000 tableaux. Sur les 7000 m² des Carrières, on retrace la vie intense de l’artiste fasciné par les teintes chaudes et colorées de la Provence…

Baux de Provence

Baux de Provence

Baux de Provence

Un petit bijou !

Share on
Previous Post Next Post

Et si vous lisiez ?!

3 Comments

  • Reply Fanny BAUDOIN

    Belle visite des Baux de Provence! Les carrières de lumières extraordinaire spectacle tu te rappelles…..

    27 juillet 2019 at 9 h 17 min
    • Reply lemagalire

      Oui, c’est toujours aussi beau !

      27 juillet 2019 at 17 h 26 min
  • Reply Survivre à une nouvelle rentrée... – Le Mag à Lire

    […] suis enfin de retour par ici après un gros mois d’absence et vu ma présence en juillet (ici, ici & là), on pourrait bien dire 2 bons mois ! Et non, l’été, je ne prends pas de […]

    2 septembre 2019 at 5 h 30 min
  • Leave a Reply