Follow:
Italie

Venise, la secrète…

Bondée, enivrante, polluée, tourbillonnante… Venise, c’est cette ville qui quoi qu’il arrive ne vous laissera pas indifférent. Aujourd’hui, on quitte les quartiers hyper touristiques pour vous faire découvrir une Venise plus calme, une Venise secrète mais toujours aussi belle!

Levez les yeux de votre guide, fuyez les endroits bondés de touristes et perdez vous à travers le dédale de ponts et de ruelles. Il ne vous reste plus qu’à profiter

Le Dorsoduro

C’est le quartier (ou sestiere) par lequel on accède au coeur de Venise que l’on arrive en train ou en voiture/bus. Le Dorsoduro se trouve exactement entre la gare ferroviaire et le Canal della Giudecca. Il s’organise tout autour du très animé campo Santa Margherita.

Du côté des quais longeant le Canal della Giudecca, admirez les façades colorées, regardez passer les ferries et les bateaux de croisière. Flâner au coeur des ruelles désertes jusqu’à la Punta della Dogana, la Salute sans oublier la très célèbre Fondation Guggenheim!

Le Cannaregio

C’est le quartier le plus au nord de Venise. Un quartier qui a longtemps vécu comme une île jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Les touristes y sont moins présents, pourtant le Cannaregio a un charme fou. D’ailleurs, beaucoup de vénitiens y habitent. C’est donc l’occasion de découvrir l’authenticité de la vie vénitienne.

Eglises cachées aux oeuvres monumentales, vielles maisons vénitiennes, façades colorées, le Ca’ d’Oro et les petites rues calmes et pittoresques… C’est sans doute dans ce quartier-là que l’on a compté le plus grand nombre de ponts! Vous y croiserez des amateurs d’aquarelles et de photos, des peintres de rue, de mignonnes petites boutiques et tout un tas de Gelaterie (glaciers artisanaux)!

L’atmosphère y est simple mais particulière!

Le Ghetto Juif 

Situé au coeur du quartier du Cannaregio, le Ghetto Juif est cette zone-là de la ville où les juifs furent forcés de résider entre eux, de 1516 jusqu’à l’occupation de la ville par Napoléon Bonaparte en 1797. Aussi, le terme de ghetto (ou geto) désigne la fonderie, nom qui servira ensuite à désigner tout quartier réservé aux juifs. Le ghetto était fermé le soir et les juifs avaient interdiction d’en sortir la nuit. La population grandissante et l’interdiction de s’installer en dehors du ghetto ont vu la naissance des immeubles les plus hauts de la ville – jusqu’à 8 étages – une exception à Venise.

Pensez à lever les yeux pour découvrir ces immeubles-là. Sur la place du Campo di Ghetto Nuovo, visitez le mémorial de l’Holocauste et le musée Ebraico. Cependant, n’hésitez pas à visiter certaines des synagogues, 5 y ont été construites, de façon très discrètes aux étages de différents immeubles. Petite astuce: l’alignement des 5 fenêtres – en rapport avec les 5 livres de la Torah – permet de repérer les synagogues.

Cerise sur le gâteau, si vous avez le temps, profitez-en aussi pour visiter le Castello. A la tombée de la nuit, le coucher de soleil sur les façades colorées des petites maisons est une véritable merveille.

On se retrouve très vite pour une Venise pratique et truffée de bonnes adresses !

Bon début de semaine 

Share on
Previous Post Next Post

Et si vous lisiez ?!

No Comments

Leave a Reply